Portrait de l'industrie

 
L’industrie du bingo est en pleine mouvance depuis quelques années. Plusieurs paramètres, dont le vieillissement de la clientèle, la concurrence féroce dans le secteur du jeu, l’image de marque du bingo, le bannissement de la cigarette dans les salles de jeux, les installations vieillissantes, ont eu un impact significatif sur la baisse massive des revenus du bingo depuis une dizaine d’année.

 

Les revenus en baisse

Selon une récente étude menée par le Secrétariat du bingo, les revenus du bingo ont chuté drastiquement de 100 millions en 4 ans. Effectivement, l’industrie a connu une baisse des revenus de 37 % entre 2009 et 2014, passant de 274 M$ à 174 M$ durant cette période.

Cette diminution importante des revenus s’observe dans toutes les régions du Québec, variant d’une diminution de l’ordre de 19 % pour l’Estrie, la Mauricie et le Centre-du-Québec à 42 % pour l’Outaouais et l’Abitibi-Témiscamingue entre 2009 et 2014. Durant cette même période, les profits remis à près de 800 OSBL sont passés de 42,1 M$ en 2009-2010 à moins de 23 M$ pour 2013-2014.

 

Le bingo : source importante de revenus pour les OSBL

Selon une autre étude réalisée en 2013 :

  •  Plus du tiers des revenus totaux des OSBL proviennent du bingo;
  •  Plus du tiers des OSBL tirent plus de 50 % de leurs revenus du bingo;
  • La perte du revenu du bingo aurait un impact majeur sur les services offerts pour 73 % des OBSL détenant une licence de bingo.

 

Les bingos en réseau : aussi en chute libre

Les jeux de bingo en réseau qui étaient, il y a une dizaine d’années, fort populaires en raison des lots plus importants, sont également en forte décroissance partout au Québec. Depuis 1997, le nombre de salles en réseau a connu une diminution de 65 % et le nombre d’évènements a chuté, durant cette même période, de 42 %.

Suivant la même tendance, les revenus des bingos en réseau sont aussi en forte diminution. Les revenus sont passés de 41,1 M$, en 2007-2008, pour atteindre 20,9 M$, en 2014-2015, soit une diminution de 49 %.

 

Pour plus d’information :

 

Étude de mars 2013 - Diagnostic sectoriel de l'industrie du bingo

Résultats bingo en réseau

 Partenaires